Comment réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier ?

Investir dans l’immobilier constitue un excellent moyen de réduire ses impôts. Il ne s’agit pas de n’importe quel type d’investissement immobilier. Il vous faut miser sur l’immobilier locatif idéalement sous quelques conditions en vue de profiter de l’économie d’impôts offerte par la loi Pinel ou la loi Censi-Bouvard.

Réduire ses impôts avec le dispositif Pinel

La loi Pinel vise à dynamiser le marché de l’immobilier locatif dans la capitale, les grandes agglomérations, les centres industriels et les DOM-TOM. Elle encourage donc à investir dans un bien immobilier basse consommation que vous devez mettre en location pour une durée allant de 6, 9 ou 12 ans à un certain type de locataire. Honorer ces engagements vous permet de jouir d’une réduction d’impôts étalée sur 6, 9 ou 12 ans, de 12, 18 et 21 % respectivement. Vous pouvez donc espérer une économie d’impôts de 63 000 euros maximum sur une période de 12 ans pour un investissement en Métropole.

Lisez un article complémentaire ici

Défiscaliser grâce à la loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard permet quant à elle de mettre son bien immobilier sous location sur une durée de 12 ans. Vous n’avez droit qu’à 2 types de location tout de même : un appartement meublé destiné à un opérateur de services pour étudiants ou pour seniors. Avec ce dispositif, la remise d’impôts s’élève à 11 %. En même temps, vous profitez des autres avantages fiscaux destinés aux loueurs non professionnels en meublé. Et finalement, vous récupérez la totalité de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur une période de 20 ans.

Sachez que la loi Censi-Bouvard est prévue pour prendre fin le 31 décembre 2017. En revanche, le dispositif Pinel vient d’être prolongé pour 4 ans supplémentaires, jusqu’à 2021. De ce fait, vous avez encore le temps pour investir dans l’immobilier locatif avec la loi Pinel.