Des défiscalisations immobilières à connaître

Tout investisseur immobilier souhaite avoir moins de charges fiscales. Il faut dire que les bénéfices fonciers sont des revenus lourdement taxés. Depuis plusieurs années, des lois d’incitation fiscale ont été mises en vigueur afin de les soutenir. Elles portent chacune, le titre de dispositif de défiscalisation et garantissent des avantages fiscaux très attractifs. Découvrez les dispositions législatives en vigueur.

Le dispositif Pinel en métropole

La loi de défiscalisation immobilière Pinel est en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Elle a été conçue pour promouvoir le marché de l’immobilier neuf en métropole. Les prétendants à l’avantage fiscal doivent effectuer une opération spécifique. Il s’agit d’acheter un logement neuf et de le mettre en location en tant que résidence principale pendant 6, 9 ou 12 ans. En contrepartie, ils peuvent réduire leurs impôts sur le revenu d’un montant égal à 12% (pour la durée d’engagement de 6 ans), 18% (9 ans) ou 21 % (12 ans) du capital investi. En défiscalisant selon la loi Pinel, il faut respecter les plafonds loyers et les conditions sur les ressources des locataires.

Le dispositif Pinel outre-mer

Stimuler le marché des logements dans les DOM-COM et optimiser l’attractivité de ces territoires, tels sont les principaux objectifs de l’Etat dans la mise en vigueur de la loi Pinel outre-mer. L’opération à faire est simple. Il faut acheter un logement neuf dans les territoires concernés et le louer. Défiscaliser selon ce dispositif est très intéressant car les avantages fiscaux sont majorés. Pour les mêmes durées d’engagement de 6, 9 et 12 ans, la réduction d’impôt à avoir est respectivement de 23%, 29% et 32%.

La loi Girardin

C’est aussi un dispositif de défiscalisation à ne pas ignorer. Tout comme la loi Pinel outre-mer, l vous incite à investir dans un immeuble neuf dans les DOM-COM. En compensation, vous pouvez bénéficier d’une baisse d’impôt de 26% pour une durée de 5 ans. L’atout de ce dispositif, c’est qu’il embarque des conditions d’obtention souples. Il est donc beaucoup plus rentable.

Le dispositif Censi-Bouvard

Pour défiscaliser selon le dispositif Censi-Bouvard, il faut investir dans l’immobilier meublé. Pour être plus précis, il faut investir dans une résidence de tourisme classée, un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ou encore une résidence pour étudiants. L’investisseur peut bénéficier d’une réduction d’impôts égale à 11% du montant investi.

Les dispositifs Malraux et Monuments Historiques

L’investissement dans les bâtiments anciens donne aussi droit à un allègement fiscal. Le concept est de réaliser les opérations mentionnées par les lois Malraux et Monuments historiques. La première exige l’achat et la rénovation d’un bâtiment dans une ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysage) ou en secteur sauvegardé en contrepartie d’une baisse d’impôt égale à 22% ou de 30% du montant investi. La seconde exige l’achat et la rénovation d’un bâtiment classé, en contrepartie d’une réduction du revenu imposable.